fbpx
  • Comment définir le suicide? Quelle est l’ampleur du suicide? Quels sont les éléments déclencheurs du suicide? Quels sont les signes avant-coureurs? Comment intervenir auprès d’une personne suicidaire? Comment survivre au suicide d’un proche? Autant de questions que j’ai tenté de répondre dans ce guide. À partir de mes années de travail sur le terrain en intervention et en prévention du suicide, à partir de mon vécu personnel, ce guide est écrit avec simplicité pour que tout le monde puisse s’y retrouver et démystifier ce fléau social. Le guide d’intervention auprès de personnes suicidaires démystifie le suicide. Il permet d’aider les proches à reconnaître les signes avant-coureurs du suicide et de déterminer ce qui peut être fait pour soutenir la personne en crise. Une section du guide est réservée aux endeuillés par suicide. Version anglaise: editionstnt.com/produit/quebec-suicide-prevention-handbook/
  • Les Éditions TNT réinventent le numérique avec Après la pluie… Le beau temps Plus de 5 000 exemplaires vendus. Une 3e édition toute particulière ; un livre hybride, mi papier et mi numérique. Chaque poème du livre papier comporte un lien pour vous diriger vers la version numérique. Vous pouvez y laisser votre commentaire et même vos propres textes. Chaque commentaire est lu et obtient sa réponse. La version numérique du poème est en constante évolution. Chaque texte révèle un message, une émotion. Choisissez un texte au hasard et regardez ce qu’il fait remonter en vous. Un jour, un ami m’a donné une phrase. Cette phrase ne s’appliquait pas à moi, à l’époque. Inconsciemment, cette phrase est restée dans le fond de mes connaissances, près des oubliettes. Six mois plus tard, après ma deuxième tentative de suicide, au plus profond de mes ténèbres, cette petite phrase est remontée à la surface. Cette petite phrase m’a permis de faire un premier pas. Un premier pas pour demander l’aide dont j’avais besoin. Ce livre a été écrit avec beaucoup de petites phrases. Si un jour de pluie, une seule de ces petites phrases remonte en toi, il a sûrement mérité d’être lu. Version anglaise : editionstnt.com/produit/its-always-darkest-before-the-dawn/ 
  • Une ultime dérive. Une débauche touristique désabusée, sans lendemain. Le Parcours du survivant commence à la fin des rêves de son héros. Récit de métamorphose, c’est une histoire d’exaltation financière, mais de déroute amoureuse, c’est l’éloge de l’introspection autant que du témoignage intime. Sur le sable d’Haïti, les aventures tropicales de Samuel, Marie et Yolène dessinent une allégorie autour des thèmes de la quête de soi et… de la justice sociale!
  • Marginaux. C’est l’étiquette donnée à ceux qui ne font rien comme les autres. Fiers de l’être, c’est la réaction de Raymond Viger et de Danielle Simard devant cette désignation. C’est également une invitation à embrasser les possibilités qui résident au-delà des normes. Parce que 25 ans d’intervention auprès des jeunes marginaux façonnent une perception unique du monde. Marginaux et fiers de l’être, c’est la chronique des événements qui ont jalonné le parcours d’un travailleur de rue/pilote d’avion/journaliste devenu éditeur, et de l’organisme communautaire légendaire que sa conjointe et lui ont mis sur pied à Hochelaga-Maisonneuve. Sur le ton de l’anecdote, le narrateur évoque, entre autres, la fondation du premier journal de rue francophone au monde, le premier à avoir donné une voix aux jeunes marginalisés en les initiant à l’écriture; on y découvre aussi l’histoire du long siège visant à légitimer l’art urbain auprès des décideurs et ainsi offrir un tremplin à toute une génération de jeunes issus de milieux défavorisés. Marginaux et fiers de l’être. Le titre, brandi comme un trophée, coiffe un récit singulier de détermination. Le récit d’un engagement social indéfectible dédié au secours d’autrui, quitte à devoir bousculer, le cas échéant, les usages ou les institutions établis. Une histoire d’entêtement réfléchi et d’obstination sélective. Empreint de cet humanisme direct propre à la philosophie de l’organisme, Marginaux et fiers de l’être, testament social d’un couple hors du commun, compose avant tout une sorte de défi lancé au défaitisme.
  • Un livre de poésie de 128 pages. Liberté politique, liberté journalistique, liberté émotionnelle… Toutes les couleurs de la liberté, individuelle et collective. Une belle suite pour mon premier livre de poésie, Après la pluie… Le beau temps. Parce qu’après la crise… on peut trouver la liberté… sa liberté. Liberté… Un sourire intérieur. Une façon de souligner les 5 000 exemplaires vendus du premier livre Après la pluie… Le beau temps. Même prix que le premier livre, publié en 1992, avec le même nombre de pages et écrit avec le même amour.
  • Le ministère de l’Éducation a effectué plusieurs coupures qui font mal. Les enseignants ont maintenant la responsabilité de parler de sexualité pendant les cours réguliers. Certains enseignants sont démunis devant l’objectif à atteindre et ont besoin de nouveaux outils pour les soutenir. Est-ce que nous voulons que nos jeunes s’initient à la sexualité par la pornographie ou encore au côté d'un chef de gang? Beaucoup de documents existent et traitent de sexualité. Mais combien constituent des outils de discussion, de réflexion dans le respect, sans être moralisateurs? L’humour offre une approche attrayante et aide à dédramatiser certaines situations. Le roman Le roman permet d’entendre le témoignage de victimes autant que d’agresseurs, de jeunes en quête de leur identité sexuelle. Il aborde la sexualité sous différents angles tout en dédramatisant le sujet : relations d’amitié, relations amoureuses, sexualité, abus, harcèlement, homosexualité… Il permet aux adolescents dans leur quête sexuelle, aux personnes vivant des difficultés touchant la sexualité, aux enseignants et parents qui doivent parler de sexualité avec les jeunes, de s’y retrouver tout en découvrant des moyens pour les aider et les soutenir dans leur cheminement. Les jeunes ont des pratiques et des activités sexuelles sans équivoque. Nous n’en sommes plus à filtrer nos mots pour parler de sexualité; les jeunes peuvent en parler, peut-être plus ouvertement que nous ne sommes capables de le faire. Le roman reflète cette nouvelle réalité. Il est attrayant et descriptif pour les jeunes qui veulent découvrir leur sexualité et en parler. Suite à son examen par de nombreux comités de lecture, le roman de 292 pages a été réécrit à plusieurs reprises. Un travail qui a duré plus de 15 ans.
  • Roman de cheminement humoristique pour dédramatiser les événements qui nous ont bouleversés. Il peut être lu pour le plaisir ou dans un objectif de croissance personnelle.

    La relation à soi, aux autres et à notre environnement

    L’histoire est une source d’inspiration pour découvrir, d’une façon attrayante et amusante, une nouvelle relation avec soi-même, les autres et son environnement. Le livre a été traduit en anglais par Colin McGregor : Love in 3D. Bonne lecture et bon voyage au pays de Tom.
  • Quebec, is a world leader in one sad category : suicides. Even attempts, rife within the youth population, leave indelible scars. Any suicidal act, completed or attemted, has many victims.

    From the streets of Canada’s poorest area to the isolated northern Arctic native villages over 1,000 miles north the extent of this scourge within Quebec society has had one unintended beneficial consequence.

    The province’s suicide intervention community has accumulated a vast repository of knowledge and techniques they use on a daily basis. Despair, addiction, loneliness, loss : reasons for suicidal thoughts are varied, but Quebec’s overworked interveners have noticed similarities in the trajectory sufferers take on their downward slid

    The compact, concise, easy-to-read Quebec Suicide Prevention Handbook is an indispensable tool for psychologists, social workers and community workers. Now for the first time this book has been adapted into English.

    The original author, Raymond Viger, therapist, youth centre operator and community activist, has over 25 years’ experience in the field.He has teamed up with Colin McGregor, long-term federal inmate, lifelong journalist to produce this small, handy, affordable handbook for social workers and sufferers alike. Both men have also attempted the awful final act. Viger trains social workers at several colleges, including McGregor’s alma mater, McGill University, in suicide prevention techniques. What is the extent of the problem ? What triggers, warning signs, should people look out for ? How do you deal with an actively self-destructive person ? At what stage should specific helpful acts be undertaken ? This guidebook demystifies the subject. Charts and graphs lay out easy-to-follow ideas. This book is a vital resource. A section is adressed to those who have suffered the grief of a loved one’s suicide.

    French version : editionstnt.com/produit/l-intervention-de-crise-aupres-d-une-personne-suicidaire-2/
  • One day, a friend told me a phrase. At the time, this phrase didn’t apply to me. Subconsciously, it remained At the bottom of my mind, next to oblivion. Six months later, after my second suicide attempt, At the depths of my despair, This little phrase bubbled to the surface. This little phrase allowed me to take a first step A first step to ask for the help I needed. This book was written using a lot of little phrases. On a rainy day, if just one of those little phrases Rises to the surface of your conscious thoughts, This will have proved to be a worthwhile reading. Thank you all for your nice thoughts   French version: editionstnt.com/produit/apres-la-pluie-le-beau-temps/ 
  • La diversité des orientations sexuelles et des identités de genre s’éclate. Elle se raconte avec ses plus jolis mots. Comme tu es belle ! Comme tu es beau ! Laisse-toi l’écrire. Laisse-nous le lire. Fierté littéraire publie son deuxième collectif littéraire. Vingt-deux auteurices, autrices et auteurs s’ouvrent le cœur et partagent leurs désirs, leurs déceptions, leur bonheur, leurs souffrances, leur peine, leur joie, leur amour. Bref, leurs vies. Découvrez les textes gagnants et finalistes et des concours littéraires de Fierté littéraire de 2017 à 2020. Découvrez aussi d’autres textes qui n’ont pas été retenus pour des prix, mais qui demeurent des coups de cœur. Oui, la diversité s’expose à grandes pages. Au grand air. Il y a définitivement de la Fierté dans l’air. Les 22 auteurices, autrices et auteurs (dans l’ordre d’apparition dans le recueil) : Denis-Martin Chabot (directeur littéraire, hors concours), Emmanuelle Cornu, Diego Cantú Patiño, Jean-François Villeneuve, Étienne Beauséjour, Miguel Doucet, Céline Ducher, Pascale Cormier, Julien Fleurance, Jocelyn Gadbois, L.P., Geneviève Dufour, Matie Bombardier, Marie-Anabelle Labrecque, Guylaine Joly, Dan Lelièvre, Any Gravelle Beauparlant, Julien Chambon, Frédéric Tremblay, René-Philippe Hénault, Richard Bradley, Joce-Lynne Proulx.
  • D'une couche à l'autre  Un jour, je devrai me remettre aux couches  À moins que le coucher éternel ne survienne avant  Vous aimez écrire, jouer avec les mots?  Contrairement à beaucoup d'autres humains  Vous êtes prêts à admettre que vous êtes de grands bébés  Toutes et tous autant que vous êtes, des poupons format géant  Vous aurez eu l'esprit ludique d'un bout à l'autre  Et c'est sans grande surprise que vous passerez, à l'heure du retour  D'une couche à l'autre et à la dernière, vous aurez fait le tour.
  • Ceci est de la littérature brute, non filtrée, extraite le plus souvent en première pression, à chaud. Pas toujours loin de la crise. Les textes sont authentiques, originaux et servis tels que reçus. Ils témoignent de la réalité intime des auteurs, qui ont entre 9 et 35 ans. Pour plusieurs, c’est une première expérience d’écriture qu’ils ont choisi de faire partager. Pour d’autres, c’est leurs failles intérieures et leurs doutes qu’ils exposent, alors même qu’ils les découvrent. Le Carrefour Jeunesse Emploi Avignon Bonaventure a choisi de donner pleine liberté de parole aux jeunes, afin de leur permettre d’exprimer, dans leurs mots, ce qu’ils vivent, et comment ils vont. Ceci suppose quelques entorses aux convenances et à la linguistique. C’est un choix conscient. Le résultat a le mérite d’être vrai. La santé mentale est un tabou social. Pourtant, tout le monde en a une. Chacun a droit à sa manière d’en parler. Prenez soin de la vôtre et de celle de vos proches.

Aller en haut